:: A la découverte de Mathusalem :: La bibliothèque pas numérique :: Paperasserie Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1. Manuel de survie

Kallie
Admin
Messages : 42
Date d'inscription : 27/05/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 21 Jan - 12:38

Manuel de survie


Eh bien ? On s'est perdu ? Pas de panique, j'ai ce qu'il faut, à commencer par un manuel de survie. Spécialement concocté pour toi par l'âme du monde, y'en a qui ont de la chance, c'est moi qui te le dis ! Il te servira à te repérer dans cette jungle grouillante de sujets. Lis-le avec attention, ça pourra toujours te servir, néophyte comme habitué !

C'est bien beau tout ça, mais c'est quoi un forum rpg ?


Un forum rpg, p'tit gars, c'est ça. Une plateforme sur laquelle tu écris des histoires à plusieurs mains. Pour ça, faut inventer un personnage et l'incarner dans un univers préalablement construit ; Mathusalem, quoi. Grosso-modo, tu te prêtes à un jeu qui demande quelques connaissances sur le contexte et son monde, tout ça tout ça. Mais, ne t'en fais pas, on va y aller par étape et ce sera beaucoup plus clair une fois ta lecture terminée - eh ouais, je sais éclairer la lanterne de tous les égarés du voyage !

L'inscription : pénétrer Mathusalem


Les premiers pas, c'est pas d'la tarte

Bon, tu vois le bouton "S'enregistrer", en haut à droite, sur la barre de navigation ? Normalement tu as - ou tu vas - cliqué(er) dessus ! On te demande d'approuver un règlement - et c'est pas négociable tête de mule - avant de pouvoir mettre un mot de passe, quelques infos par-ci par-là et... un pseudo. Le pseudo, ce sera le nom de ton personnage, pardi ! Si tu sèches, y'a qu'à faire un p'tit tour chez le bon vieux Google. Bref, une fois cette étape cruciale franchie, tu dois t'habiller - un peu de tenue non de non - et pour ça, j'te conseille quelques mines au trésor : Pinterest, Artstation, DeviantArt et CGSociety. Normalement, si tu baragouines deux-trois mots anglais, ça devrait suffire. Tu galères encore ? Rah, heureusement que j'suis là, tiens, la galerie aux portraits. J'vous jure, ces gosses-là, toute une éducation à r'faire...

Découvrir avant d'parler à tort et à travers

Autant te dire que c'qui va suivre, ça t'demandera une bonne paire de lunettes et pourquoi pas un verre de girgote - t'ignores c'que c'est petit ? Boarf, ça fait rien va, tu le sauras bien assez tôt.

Déjà, faut s'assurer qu'la politique du pays te convienne. Lève pas les yeux au ciel, elle ne donne pas du fil à retordre, sauf pour les miséreux qu'ont reçu aucune éducation - tes sornettes tu peux t'les garder, si tu lis ça t'es suffisamment instruit pour pas nous casser les noix. Y'a rien à signer, juste à lire et à appliquer.
Quant au reste, c'est seulement les crédits et des informations sur les gardiens des lieux. Tu liras ça plus tard, y'a pas l'feu au lac.

Le plus redondant, c'est terminé. Passons au plus salivant : Mathusalem, c'est quoi ? Il s'y passe quoi ? - et accessoirement, qui est cette charmante voix qui s'adresse à toi ? La première chose à faire, c'est de lire le contexte. Il te permettra de ne pas rester idiot - enfin temporairement - en t'expliquant la situation dans laquelle tu débarques, les enjeux et particularités de Mathusalem. Si ça te dit toujours, d'autres manuscrits poursuivent la mise en bouche : "Le retour à Mathusalem" te permettra d'avoir une vision d'ensemble de l'Histoire mathusalienne - l'Histoire avec un grand "H", si si ! J'y ai même glissé une chronologie ainsi qu'une carte, c'est vachement pratique, tu verras. Par la suite, tu pourras t'atteler à la lecture de "Aujourd'hui, ça se passe comme ça", on t'y expliquera les spécificités de l'univers : le système des cycles, l'argent régissant les contrées, le système politique, les dieux, les fêtes et tant d'autres choses, passage oblige ! Enfin, tu trouveras la dernière page manquante, à savoir "Une journée à Mathusalem". C'est essentiel pour comprendre les conditions de vie mais aussi les quelques babioles technologiques éparses que nos rafistoleurs chérissent tant - et c'est pas pour me surprendre, même s'ils n'ont pas la lumière à tous les étages, ceux-là.
Et si après tout ça t'es encore un peu paumé, c'est juste que t'es nul... Et pour toi, j'ai écrit "Mathusalem pour les nuls".

La validation : se faire reluquer par l'Âme du monde


Maintenant que tu as la cervelle remplie d'informations, il est temps d'les utiliser à bon escient. Tu dois bien avoir une p'tite idée du personnage que tu souhaites incarner, mh ? Si c'est pas l'cas, tu pourras toujours faire un saut chez nos mathusaliens lambdas, où tu trouveras les scénarios des membres (en lien avec leurs propres personnages) ou les prédéfinis.

Une fois que c'est fait, qu'il est libre et tout le touin-touin - ou que tu décides tout simplement d'inventer toi-même ton personnage -, tu pourras faire tes preuves avant d'rejoindre la bande. Pour ça, rien de plus simple : il te suffit de copier le modèle officiel - et obligatoire, je rigole pas hein - du papier d'immatriculation puis d'ouvrir un sujet dans la section, que tu nommes comme tu veux, avec tes phrases philosophiques du dimanche ou celles qui te restent de la soirée trop arrosée de la veille, on s'en fiche. Après ça, tu colles le formulaire et, comme disait mon grand-père fut un temps : y'a pu qu'à ! J'ai bon cœur, j'te demanderai aucun minimum de lignes, tâche juste d'être un minimum explicite, qu'on valide pas un monsieur tout-le-monde pour ensuite s'apercevoir qu'il s'agit là d'un spécimen pas bien net. Les rigolos qui portent la misère du monde et se déplacent grâce à des boules de feu... ça fera pas long feu. Ha, ha.
Oui, bon, oublie ça. Sinon, dans l'ordre : "T'es qui au juste ?" me permet de savoir les grandes lignes du loustic - et d'ailleurs, si tu sais pas quoi faire de tes journées, j'ai ouvert la foire à l'emploi, va donc y jeter un œil -, "Et tu ressembles à quoi ?" la tronche de cake qu'il se paye chaque jour, "Tu vas pas nous créer des problèmes au moins ?" c'est pour voir s'il a sale caractère, "Tu viens d'où comme ça ?" pour que tu puisses monologuer sur son existence barbante et ENFIN, la cerise sur le gâteau, "Un peu du vrai toi" histoire de faire connaissance et plus si affinités. Non, je plaisante, j'ai pas que ça à faire moi. J'espère que c'est clair, car t'as 8 jours pour faire le sale boulot, et bien comme i' faut surtout ! Un d'mes larbins viendra corriger ton oeuvre d'art et pourquoi pas valider, si c'est jugé satisfaisant. M'enfin, te fais pas de mauvais sang, t'es pas là pour nous réécrire "À la recherche de la technologie perdue", mais bel et bien pour t'amuser.

Une fois validé : prendre ses outils et s'bouger les miches



Alors l'nouveau ? On est fraîchement validé ? Félicitations, enfin un qui a compris comment ça fonctionne ici ! Te réjouis pas trop vite, t'es pas au bout de tes peines. Une fois qu'on t'impose le sceau des sots sur ton papier, tu pourras vaquer à tes premières occupations. Tout d'abord, faudra copier la fiche de liens, la remplir - et là, inutile pour moi d'te prendre la main, y'a suffisamment d'indications - et de la poster, toujours dans un nouveau sujet. T'as pas intérêt à oublier d'le mettre régulièrement à jour. J'ai p't-être des yeux partout mais j'ai pas pour autant une mémoire infinie ! Enfin, tu pourras commencer à te lancer dans de folles aventures, soit par l'intermédiaire d'un pigeon voyageur - qu'on appelle aussi message privé pour faire plus moderne -, soit par la section "Une envie de discutailler ?", ou alors sur la ChatBox, sait-on jamais.

Le reste, c'est à toi d'voir mais si jamais tu t'éclipses, préviens nous partie absences. En cas d'idée saugrenue, ingénieuse ou ridicule, partie boîte à idées et enfin, si t'as du soucis pour x raison, partie questions et problèmes.

J'te souhaite bon vent et j'espère que ces indications t'aideront, parce que j'suis pas non plus guide touristique moi !
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De retour à Mathusalem :: A la découverte de Mathusalem :: La bibliothèque pas numérique :: Paperasserie-
Sauter vers: